« Le Livre du Dedans », Rûmi

Natif de Balkh dans la province du Khorāsān (actuellement nord de l’Afghanistan), Djalal Dine Rûmi est considéré par plusieurs comme l’un des maîtres ayant le plus influencé la tradition soufie. Ses poèmes, ainsi que ses proses, font de lui le guide suprême de ceux qui cherchent la quiétude auprès du Très-Haut. Rûmi est aussi le cofondateur avec Shams Din Tabrizi de l’ordre Mevlavi, dict aussi … Continuer de lire « Le Livre du Dedans », Rûmi

«Alamut», Vladimir Bartol

Le manuel du fedaï : Recruter des jeunes issus de familles zélées, offrez-leur un entrainement intensif tant psychologique que physique. Testez-les, et faites-leur savoir qui est le maitre. Vous aurez ainsi des fedayin prêts à vous servir ainsi que vous épauler pour mener à bien toute entreprise. Le récit de l’écrivain slovène décrit la secte ismaïlienne de Hassan El Saba, plus connu sous la nomination … Continuer de lire «Alamut», Vladimir Bartol

De la part de la princesse morte.

Oyez, oyez jeunes gens! Les fastes de l’orient vous convient à un festin débordant de couleurs et de délices. Le récit que je vous présente est une palette de saveurs où l’image transcende l’imaginaire. Ayez en esprit que les souvenirs ne sont qu’un moyen pour vous emmener dans une vertigineuse quête qui vous laissera sans ouïe. A l’image de ses compatriotes les plus virtuoses, Kenize … Continuer de lire De la part de la princesse morte.

Istanbul, la mémoire d’une cité.

Si vous n’êtes pas encore lassés de ce voyage en Turquie, Orhan Pamuk vous en donnera encore plus d’envie. Le titre est révélateur de son contenu. Une visite dans la cité millénaire en bonne et due forme. Un itinéraire parcourant les quartiers et les ruelles, et des descriptions du haut de son balcon de l’immeuble Pamuk. Orhan va même aller un peu plus loin dressant … Continuer de lire Istanbul, la mémoire d’une cité.

Soufi, mon amour.

En cette journée bénite soit-elle, j’ai terminé l’écrit d’Elif Chafak, « Soufi, mon amour ». Un écrit qui m’a transporté hors temps et espace. Richissime œuvre comportant deux parties l’une traitant la rencontre de Shams (Soleil) de Tabriz derviche errant et le très réputé Mewlana Djalal Dine Rûmi qu’on définit comme un mystique persan musulman qui a profondément influencé le soufisme et qui a reçu … Continuer de lire Soufi, mon amour.