Kenitra, hôte de la lecture

Samedi, 30 avril 2016, un jour ensoleillé pour la plupart. Pour les jeunes investis du club de lecture de Kenitra, il s’agissait d’un rendez-vous spécial avec le grand public. L’occasion de présenter le club à la population de la ville. Il y a un mois et demi, je vous ai parlé de « Kayen M3amen », un collectif, qui s’acharne à présenter la culture et à partager ses valeurs, ce même collectif s’est joint au Book Club de Kenitra pour fêter la journée internationale du livre.

Au programme, il y avait présentation de mouvements littéraires, atelier d’écriture et débats. Ont été conviés à cet évènement tous les amoureux de lecture et des livres, pour que partage soit. Littérature de lumières, courant mystique, existentialisme, expressionnisme, art et littérature moderne ont été servis aux jeunes et jeunes depuis longtemps présents dans le café Myosotis. Ce moment de partage fut intéressant de par les discussions qui ont été déclenchées. Un atelier d’écriture créative a suivi ; où les couleurs de l’arc en ciel ont été en conflit et jalousie a chevauché le cheval pâle de la mort. Les hôtes de l’évènement ont fait briller leur imagination pour nous offrir des textes qu’on pouvait considérer comme des ébauches pour des œuvres futures. Puis, un débat ouvert sans limites respectant la diversité et la pensée individuelle de chacun. Deux questions ont été posées :

« Pourquoi les Marocains ne lisent pas et que faut-il faire pour remédier à cela ? »

C’est alors que tous étalèrent causes et conséquences, propositions et solutions sans retenus.

Pour être honnête, je me suis senti en extase devant ce bouillonnement d’idées et de réflexions. La jeunesse qui me faisait peur, ses dérives, sa nonchalance, sa passivité donnait lieu à une jeunesse conquête de progression, de renouveau et d’émancipatioan. C’est alors que je me suis muni d’un masque (de ceux que je garde du temps où je faisais du théâtre) pour dissimuler mon émotion.

Le mouvement est en marche, quand l’art s’élève et que la lecture devienne un pilier de la culture, l’avenir n’a pas à nous faire peur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s