Ce 24 Décembre

J’ai voulu partager mes vœux mais j’ai préféré attendre jusqu’aujourd’hui.

Cette nuit j’ai rêvé.

J’ai rêvé que mon attente a pris fin.

Que cette fin a été heureuse.

Cette nuit j’ai rêvé.

Cet écrit n’est pas un poème, il est encore moins une prose.

Cet écrit a choisi de ne pas définir son identité.

Cet être a ôté son voile pour vous présenter son corps à nu.

Ce matin j’ai écrit.

Mon rêve…

Mon mobile me réveilla sur une chaine d’informations : les nouvelles annonçaient que l’état islamiste se rendait, non pas aux forces occidentales qui la bombardent et encore moins aux forces locales qui ont choisi de se cloitrer derrière leurs frontières. L’état s’est rendu au peuple de Moussoul, Rakka, aux Bédouins de Palmyre, aux petits-fils de Aouda.

Leurs dirigeants ont détruit les armes, bruler les tenus militaires et troquer leurs savoir militaire pour un savoir civil. Ils bâtirent ce qu’ils ont détruit durant cinq années de terreur. Les populations se mélangèrent à eux et acceptèrent leurs mea-culpa. Des fêtes de mariages furent organisées ou se marièrent les ex-combattants de l’EI devenus bâtisseurs aux filles de la région afin de renforcer les liens nouvellement forgés.

Les forces occidentales, surprises par cet élan, se retirèrent du Moyen-Orient. Les partis extrémistes changent de voie et militent désormais pour l’égalité et la condition des immigrés. Marine Le Pen s’est mariée avec Donald Trump devant la grande mosquée de Paris. L’imam Chalghoumi a fait le prêche en Anglais. Et la France a chanté l’hymne de l’amour en allemand.

Poutine et Bachar avouèrent leur homosexualité et se dirent prêts à célébrer leur mariage en Californie devant Obama. Michel chanta pour l’occasion et les enfants présidentiels dansèrent. Erdogan était lui aussi présent aux noces et profita de l’occasion pour avouer que la seule chose qui le dérange avec le PKK c’est la sonorité « KAKA ». Il se dit prêt à dialoguer avec ses dirigeants pour changer le nom et leur permettre plus de liberté. Bachar offrit comme cadeau de Noël le pouvoir à son peuple.

Au Maghreb, Bouteflika prit congé de ses fonctions et rallie la vallée de Marrakech afin d’y passer une retraite paisible, Kamel Daoud occupa alors le palais présidentiel qu’il transforma en bibliothèque nationale du peuple.

Au Maroc, la jeunesse remporta les législatives. Le jeune premier ministre élu promet de réduire les avantages de son cabinet et la mise en place de réformes majeurs. Le palais appuya ses propos. Les villages reclus devinrent la destination privilégiée des docteurs, professeurs et autres fonctionnaires séniors qui y trouvent un milieu paisible pour terminer leurs dernières années de fonction.

En Égypte, le président élu est un copte marié à une musulmane. Les frères musulmans devinrent les frères musulmans et coptes. Une organisation qui terrorise les ennemies du progrès et de la confiance.

Ce 24 décembre est fêté par le monde entier le grand Zero est embellit par les guirlandes et les croissants. Les chorales des églises et les récitants des mosquées formés tous les deux de musulmans et chrétiens chantent « Talaa Elbadr » et « Jingel Bell » en hommage aux deux prophètes.

Ce matin Jean viendra prendre le petit déjeuner avec moi, on a convié moise aussi. J’ai préparé les baklavas, devant les enfants de mes amis qui étaient en train de rejouer la scène de la signature du traité de paix du nouvel étal israélo-palestinien. Ils n’ont pas oublié la question de Netanyahou pour Abass devant un micro ouvert.

Benjamin : Finalement, vous viendrez boire ce café chez nous à Tel-Aviv ?

Abou Abass : Finalement, j’irais boire ce café chez nous deux à Tel-Aviv. Et vous m’accompagnerez pour un boire un thé chez vous à Gaza.

Ce 24 déc. 15… aurait pu être celui où tous pouvaient diner, chanter, et danser ensemble. Mais, ce n’était qu’un rêve.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s