L’architecte du Sultan (Elif Shafak)

Une lecture estivale telle est mon verdict. Allongé sur un hamac, au bord de l’eau ou au milieu d’une luxuriante verdure, le livre d’Elif Shafak sera le compagnon idéal. Le récit est tout droit sorti de l’univers ottoman médiéval. Intrigues, jalousies, fastes, potins, tous les ingrédients sont là pour vous entrainer dans la vie tumultueuse du palais.
L’histoire est celle d’un cornac d’éléphant blanc au passé obscur. Suivant la même technique utilisée dans le « soufi, mon amour », Jahan (prénom du héros) reviendra sur ses souvenirs se remémorant son arrivée à Istanbul, son ascension sociale, ses amours (ou son amour), les manigances qui ont entouré sa vie et ce qu’il en a récolté. Le premier trait qui se dégagera est la curiosité de ce petit indien (l’histoire vous en dira plus). Une curiosité qui le mettra en danger, qui le délivrera et qui nous divertira.
L’imagination pulpeuse de Shafak fera son effet. Ainsi des dizaines de personnages, de lieux, d’événements historiques défileront au long du récit. Sultans, architectes, artistes, ingénieurs, vizirs, généraux, courtisans, eunuques, palais, mosquées, villes, batailles et années ; Tous ne seront que serviteurs de la plume de l’écrivaine turque qui marque un petit point après le revers de son avant dernier livre « Crime d’honneur » (livre que j’ai moins apprécié.)
La magie de l’orient saura vous divertir, parole d’un adepte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s