SIEL : une messe de livre ou « a mess of books »

Comme chaque année, la Foire de Casablanca a accueilli chez elle le SIEL (Salon International de l’Edition et du Livre) pour une période de deux semaines. Un petit récapitulatif pour ceux qui l’ignorent: c’est un événement culturel qui a pour but de promouvoir la lecture. Vous y trouvez des éditeurs, des écrivains, des cinéastes, des lecteurs. Et bien sûr, puisque nous sommes au Maroc, vous … Continuer de lire SIEL : une messe de livre ou « a mess of books »

«Martin Eden», Jack London

Quand ça parle de livres et de littérature, il est impossible que je ne craque pas. Le gros pavé dont il est question aujourd’hui est un roman tellement plein, tellement riche et tellement dense que j’ai peur de l’aborder. C’est du chef-d’œuvre de Jack London qu’il sera sujet. Celui qui a ébouriffé plus d’un. Il s’agit bien évidemment de « Martin Eden ». Je suis … Continuer de lire «Martin Eden», Jack London

«Loving», Jeff Nichols

Nos soirées cinéma sont enfin de retour. Moi qui ne suis pas une cinéphile et qui s’ennuie au bout d’une dizaine de minutes devant un film, ai été fascinée et émerveillée durant chaque minute écoulée.Cette adaptation cinématographique par Jeff Nichols du roman « L’amour des Loving »* est un délice qui est absolument à voir. Le film rend hommage à un couple qui – à … Continuer de lire «Loving», Jeff Nichols

«Les Désorientés», Amin Maalouf

Avec mes sérieuses pertes de mémoire qui ne font que s’accentuer de plus en plus, je vous parlerai d’un roman que j’ai lu durant le mois de décembre. Un mois et quelques jours me séparent de tous les détails que j’ai inscrits dans ma mémoire. A l’instant, ils sont tous profondément enfouis. Mais au travail ! Nous les ferons tous surgir, petit à petit. Pour … Continuer de lire «Les Désorientés», Amin Maalouf

« Deux ans huit mois et vingt-huit nuits », Salman Rushdie

Passionnés des contes des mille et une nuit et de Salman Rushdie, vous serez servis. L’apostat de Khomeiny nous emmène dans une valse rocambolesque où les djinns côtoient les humains et où la terre devient un champ de bataille. Ce livre traduit au français par les éditions Actes Sud (plume de Gérard Meudal) est un manifeste de déshonneur. Sous l’histoire de Dunia et les Duniazat … Continuer de lire « Deux ans huit mois et vingt-huit nuits », Salman Rushdie

«14 Juillet», Eric Vuillard

Trois mois d’absence et pourtant, la passion ne s’est pas envolée. Elle est restée là, discrète, mais présente, à chaque discussion l’idée de reprendre la plume (ou le clavier) remuait dans notre esprit. Puis, vint l’attente, celle de l’autre, de voir qui prendra l’initiative en premier, lira un livre de la rentrée, en parlera, prendra des notes, rassemblera le tout dans un semblant de billet … Continuer de lire «14 Juillet», Eric Vuillard

«Baudolino» , Umberto Eco

Vertueux, homme de parole, juste parmi les justes, Baudolino a été tout, sauf ce qui a précédé. Ce jeune piémontais de naissance, fils de paysans est ordinairement adopté par Fréderic Barberousse, empereur du Saint-Empire germanique. Au long des cinquante ans qui suivirent, Baudolino va retranscrire le style de son créateur en narrant ses aventures. Le héros est aussi un menteur qui voit tous ses mensonges … Continuer de lire «Baudolino» , Umberto Eco

« L’obélisque du calife », Mohammed Ennaji

Fascinée par les couleurs du dessin et la quatrième de couverture, le roman a rejoint ma petite bibliothèque il y a quelques mois. Mon choix de livre a rarement cédé à ces deux critères mais faire l’exception une ou deux fois ne fait de mal à personne. Poétiquement écrit et aux tonalités audacieuses, Mohammed Ennaji donnera naissance à son dernier roman « L’obélisque du calife », où il … Continuer de lire « L’obélisque du calife », Mohammed Ennaji

« L’architecte du Sultan », Elif Shafak

Des trois romans que j’ai lus, celui-ci est mon préféré. Là, je pourrai trancher et dire que c’est un coup de cœur pour moi. Je ne vais pas passer pour la grincheuse de service comme il a été le cas pour mon avis en ce qui concerne « Soufi, mon amour ». Je suis toujours émue et mon cœur est toujours lourd d’émotions. Cela fait … Continuer de lire « L’architecte du Sultan », Elif Shafak

« Soufi, mon amour », Elif Shafak

J’avoue être perplexe en refermant le livre. Mitigée aussi ! Beaucoup même. Je ne sais quel avis avoir et quel camp prendre. « Soufi, mon amour » n’est ni un coup de cœur ni un coup de gueule pour moi. Le titre est troublant. Soufi est un prénom ? Sera-t-il celui de la personne dont est amoureux le protagoniste du livre ? Pourquoi choisir un derviche tourneur ? Ah, le … Continuer de lire « Soufi, mon amour », Elif Shafak